Cet été > Sortie de résidence et exposition

Cet été > Sortie de résidence et exposition "Ki Empreintes vitales" de Sohei

Pour la première fois, Confluences met à disposition sa galerie d'exposition pour en faire l'atelier d'un artiste.
Du 7 mai au 25 juin 2016, cette première résidence donnera l’occasion à l'artiste SOHEI de poursuivre sa recherche artistique, entrecroisée de plusieurs pratiques mêlant le graphisme, la peinture abstraite, le graffiti, le design et la calligraphie.

> Le SAMEDI 25 JUIN, à partir de 18h : SORTIE DE RÉSIDENCE & INAUGURATION DE L'EXPOSITION, en présence de l’artiste.
En accès libre et gratuit.

> Du [...]

Actuellement à Confluences

Confluences, fin de partie ?!


Ami.e.s, artistEs, usager.e.s,

Vous êtes nombreuses et nombreux à nous suivre et à savoir que la situation de Confluences est difficile depuis des années. Nous avons tiré à maintes reprises le signal d’alarme sans jamais trouver de solution pérenne. Aujourd'hui Confluences s’apprête à disparaître, pris en étau entre la menace d’une expulsion et celle d’une liquidation judiciaire.

Cette situation, qui persiste depuis des années, résulte d’un équilibre périlleux entre des subventions insuffisantes et un loyer trop onéreux qui vient grever plus d’un tiers du budget annuel de l’association. Même si nous sommes aidés par la Mairie de Paris (au titre du fonctionnement et de l’aide à émergence), par la Région Île-de-France (au titre de la Permanence Artistique et Culturelle), par la Drac (au titre de la résidence d’artiste), nous devons nous acquitter chaque année d’un loyer de 102 000 euros à un bailleur privé.

Depuis 2008, nous rencontrons les services de la ville de Paris pour exposer nos difficultés et demander à être relogés, ceux-ci nous ont incités à candidater à 3 reprises pour différents équipements de la ville, sans jamais vraiment accorder d’attention à nos propositions.

En 2014, Confluences a fait l’objet d’un plan de redressement judiciaire, gelant ses dettes pour 12 mois, obtenant des aides exceptionnelles et un plan de continuation sur 10 ans. Mais l’impossible exercice d’équilibre financier est resté le même, continuant à nous précariser.

Confluences, ce sont 750 m2 : une salle de spectacle de 70 places, 2 salles de répétitions, un espace d’exposition, un hall avec un bar, des bureaux. Ce sont des centaines d’artistes et de compagnies accueillis chaque année. Ce sont 5 salariés, dont 4 CDI, et des intermittents pour un volume d’emploi annuel d’environ 1200h.

C’est un lieu d’engagement artistique qui œuvre contre toutes les discriminations, qui défend activement la création indépendante, qui soutient la jeune création notamment avec son festival Péril Jeune fort de 8 éditions et une ouverture à la jeune scène électro.

C’est aussi un positionnement en faveur des réfugiés, avec depuis novembre 2015 l’accueil dans ses locaux de 3 réfugiés syriens (aujourd’hui régularisés), le lancement d’un appel aux lieux culturels d’ouverture aux réfugiés et cette saison un temps fort consacré aux artistes syriens en exil (initiative que nous souhaiterions pérenniser en créant un bureau des artistes en exil…).

C’est encore un espace d’ateliers, de projections, de fêtes, de convivialité, de rencontres, de débats et de réunions où citoyens et associations peuvent se retrouver et où le public se rend de plus en plus nombreux (+ 5 000 spectateurs sur la saison 2015-2016).

Hélas, nous ne sommes pas les seuls, la « cartocrise » francilienne des festivals annulés et des lieux fermés l’a suffisamment montré. L’heure est au démantèlement du service public, à la privation d’expression de la création indépendante, à la disparition des lieux intermédiaires. À ce titre, Confluences fait partie du Réseau Actes If, qui réunit des lieux artistiques et culturels indépendants, pour beaucoup grandement fragilisés.

Nous exigeons aujourd'hui des garanties écrites de la Ville sur ses intentions de nous reloger dans des locaux municipaux et sur le maintien du montant de notre subvention.

Afin de nous soutenir, vous trouverez à télécharger ci-dessous une lettre type à adresser à la Mairie de Paris pour lui demander d’agir rapidement pour que nous retrouvions un logement (lettre type à compléter et éventuellement à enrichir).

Vous pouvez aussi télécharger puis signer la pétition (liens actifs dans le document "Confluences contre fermeture", ci-dessous). Nous vous invitons à partager et publier vos messages sur notre nouvelle page Facebook « Confluences, fin de partie ?! » et à rejoindre notre Comité de soutien si vous le souhaitez.

Merci pour tout !
Toute l’équipe de Confluences

Confluences contre fermeture Lettre Type

Cet été > Sortie de résidence et exposition "Ki Empreintes vitales" de Sohei

Cet été > Sortie de résidence et exposition Pour la première fois, Confluences met à disposition sa galerie d'exposition pour en faire l'atelier d'un artiste.
Du 7 mai au 25 juin 2016, cette première résidence donnera l’occasion à l'artiste SOHEI de poursuivre sa recherche artistique, entrecroisée de plusieurs pratiques mêlant le graphisme, la peinture abstraite, le graffiti, le design et la calligraphie.

> Le SAMEDI 25 JUIN, à partir de 18h : SORTIE DE RÉSIDENCE & INAUGURATION DE L'EXPOSITION, en présence de l’artiste.
En accès libre et gratuit.

> Du 25 juin au 4 septembre, l’exposition “KI - empreintes vitales” sera accessible au public.
En accès libre et gratuit.


CONTENU DE LA RÉSIDENCE : 
“KI“ - EMPREINTES VITALES // 07 MAI - 04 SEPTEMBRE 2016

Sohei, fondateur et membre du collectif W.A.Y.L.A? (“What Are You Looking At ?“), est avant tout un praticien de la calligraphie latine.
Sa production picturale est basée sur le perfectionnement et l’harmonie du geste. Les philosophies orientales telles que le bouddhisme Zen, le Taoïsme ou le Bushido sont pour lui une grande source d’enseignements et de réflexions. De ce fait, la notion de “KI“ est fondamentale dans sa peinture. Ce concept, peu répandu dans le monde occidental, est très présent dans la pensée asiatique. Il pourrait être plus ou moins comparé au concept “d’énergie vitale“. Un flux magnétique qui se manifeste en toute chose physique, mais aussi mentale. Comme il le déclare, il ne dessine pas avec de la peinture mais avec du “ki“. Ce qu’il fixe sur les
toiles n’est qu’une empreinte sensible dans le monde matériel de ce flux d’énergie insonore, incolore et inodore.

Cette première résidence - pour Confluences et pour Sohei – lui donne l’occasion de pouvoir explorer plus en profondeur cette notion et le rapport qu’il nourrit entre le matériel et l'immatériel. Durant cette résidence, l’artiste explore ce rapport dans une série de compositions sur toiles, papiers, murs, ainsi qu’au travers de créations numériques.

> A mi-parcours de la résidence, le visiteur a pu s’introduire dans l'atelier afin de mieux comprendre le cheminement technique, intellectuel et imaginatif aboutissant à l’oeuvre finale lors de portes ouvertes les samedis 21 mai, 4 et 11 juin de 14h à 17h.

Depuis plusieurs années, nous organisons les résidences d’artistes sur un temps long de répétitions. Nous œuvrons pour que le contenu de ces résidences reste en connexion avec le public. Le processus de création que nous engageons permet aux spectateurs de suivre le travail théâtral de près. Qu’il s’agisse de répétitions publiques, de lectures, de maquettes ou encore de représentations dans des structures partenaires, le public peut suivre nos projets de résidences de la genèse à l’aboutissement d’une œuvre. Cette relation impliquée auprès des publics permet d’éviter des rapports exclusivement consuméristes entre les artistes, les lieux et les publics afin d’évoluer vers un échange permanent et un soutien à la démarche de création.
Pour autant et il est important de le signaler, les artistes sont totalement libres dans leur processus de création. Avant tout lieu de spectacle vivant, pour Confluences il a toujours été urgent d’offrir aux nombreuses compagnies théâtrales parisiennes des espaces nouveaux de répétition.

La résidence et l’exposition bénéficient du soutien du fonds de dotation AGNES B, d'Icône Graphics, Club-Mate France et Grolsch

Théâtre > Sortie de résidence d'été > 3 sept. à 18h > Hakim Bah, Amélie Vignals, Matthieu Dandreau

Théâtre > Sortie de résidence d'été > 3 sept. à 18h > Hakim Bah, Amélie Vignals, Matthieu Dandreau Confluences propose à trois jeunes metteu.se.r.s en scène une résidence d’été du 22 août au 3 septembre 2016.


La sortie de résidence aura lieu le samedi 3 septembre à partir de 18h.
Celle-ci prendra la forme d’une déambulation du public entre les espaces, chaque proposition allant de 20 à 30 minutes.
Entrée libre.


Trois univers singuliers, trois espaces pour découvrir la création de demain.



Crédit photo : Amandine Ferrando


/ Résidence n°1 / Hakim Bah, La nuit porte caleçon,

Après une première résidence de création en mars 2016 à Confluences ainsi qu’une sortie de résidence ouverte au public, la pièce « La nuit porte caleçon » fut mise en lecture au Théâtre du Vieux Colombier de la Comédie Française dans le cadre du cycle Lecture vagabonde par les comédiens de la troupe.
Une troisième étape de travail eu lieu au Théâtre 95 à Cergy dans le cadre du panorama Jeune Création suivi d’une résidence de recherche à Lilas en scène en juin.
La résidence d’été à Confluences prépare les représentations données au Studio Théâtre de Vitry les 6, 7, 8 et 9 octobre prochains.

La pièce :
À l’heure où sa ville s’apprête à accueillir la coupe du monde de football, la vie de Gaspard vire au tragique.
Devenu policier, il pousse malgré lui au suicide un vendeur ambulant, aux abords du grand stade. Gaspard est alors emporté dans une suite d’événements et de révélations inattendues qui bouleverseront son identité. Il devra en outre affronter les autorités qui, pour calmer la population suite à la mort du vendeur, voient en lui un coupable idéal.
Il ne faudrait pas entacher l’image du pays avant la grande rencontre sportive.
- Texte lauréat 2015 du comité de lecture du Tarmac (La scène Internationale Francophone) à Paris. -

Texte et Mise en scène : Hakim BAH
Collaboration à la mise en scène : Diane Chavelet
Distribution : Nicolas Blandin, Clément Lejeune, Régis Chaussard, Clémence Laboureau, Adrien Calendron
Scénographie : Irene Marinari
Création Sonore : Guillaume Van-Roberge
Vidéos : Amandine Ferrando et John Bardakos
Création lumière : Gabriele Smiriglia
Production : Compagnie Paupières Mobiles
Coproduction : Le Studio Théâtre de Vitry
Avec les soutiens: la DRAC Ile-de-France, Confluences (lieu d’engagement artistique), la Fondation de France (bourse déclic jeune), Le Studio Théâtre de Vitry, Lilas en scène, l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et le Crous de Versailles.


/ Résidence n°2 / Amélie Vignals, Présentation du projet à venir

Amélie Vignals étudie la musique (violoncelle et chant choral) en CHAM au Conservatoire de musique de Vannes. Après une Licence en Arts du spectacle à l’Université Paris 8, elle se forme à la mise en scène à l’atelier lyrique de Paris 8 sous la direction de Carmelo Agnello et s’engage en Master d’Études théâtrales pour lequel elle poursuit une recherche sur l’indiscipline de la scène contemporaine. Elle met en scène avec Juan Pablo Villa "Iphigénie" d’après l’opéra de Gluck "Iphigénie en Tauride" en 2013 et avec Pauline Jolly l’acte III d’"Orphée et Eurydice" de Gluck en 2014.
Amélie est membre du collectif de metteurs en scène Tous Témoins, créé avec des étudiants du Master Mise en scène & Dramaturgie de Nanterre (promotion 2013-2015). Lors de cette formation, elle travaille notamment avec David Lescot, Noëlle Renaude à Théâtre Ouvert, Judith Depaule, Michel Cerda, Dominique Boissel et Philippe Adrien au Théâtre de la Tempête et Philippe Quesne au Théâtre des Amandiers.
En 2014, elle fonde la compagnie Furieux Désir avec des danseurs, musiciens, comédiens et plasticiens. En septembre 2014 et avril 2015 elle se forme comme stagiaire auprès de Karim Bel Kacem sur le spectacle "Gulliver" au Théâtre des Amandiers. En février 2015 elle co-met en voix "Des idiots nos héros" de Moreau à Théâtre Ouvert. En septembre-octobre 2015, elle est stagiaire à la mise en scène sur "Moïse et Aaron" de Schönberg mis en scène par Roméo Castellucci à l’Opéra Bastille.

Amélie Vignals présente "Variation sur un Détour" avec sa compagnie Furieux Désir à Confluences les 7 et 8 novembre 2015, lors du Festival Péril Jeune ! #8.



/ Résidence n°3 / Matthieu Dandreau, FEMELLES
- Performance Féministe & Transgenre -

Nous ne faisons pas un état des lieux de l'histoire du féminisme ni un panorama de la place des femmes dans le monde.
Nous fantasmons notre propre idée du féminisme.
Nous tentons de nous approrier ce mot devenu bizarrement péjoratif.
Nous nous questionnons sur la notion de discours féministe et sur celles qui en prononcent.
Nous nous demandons comment le corps peut rendre compte d'une oppression.
Nous pensons que ce corps qui parle de féminisme ne doit pas forcément être féminin.
Nous ne savons finalement pas ce que veut vraiment dire féminin.
Nous aimons décortiquer la question du genre.

CONCEPTION : Matthieu Dandreau
JEU : Marie Quiquempois


FEMELLES est une performance pour un interprète.
Il existe une version jouée par un interprète mâle (Grégory Fernandes), la version présentée à Confluences sera celle jouée par une interprète femelle (Marie Quiquempois).
Avec sa compagnie ES3-THEATRE, Matthieu Dandreau a présenté "Bacchantes" les 16 et 17 octobre 2015 à Confluences lors du festival Péril Jeune ! #8.



Lettre de soutien de Vincent Eches / Délégué régional Ile-de-France - Directeur de la ferme du buisson /

Monsieur Bruno Juillard
Premier Adjoint au Maire de Paris
Mairie de Paris
Place de l'Hôtel de Ville, 75004 Paris




Monsieur le Premier Adjoint,

Confluences s’est imposé en quelques années comme un espace rare d’engagement artistique, d’ouverture au monde et d’accueil des artistes émergents et des esthétiques singulières.

De nombreux adhérents du SYNDEAC ont pu s’y produire, faire connaître leur travail, rencontrer des publics militants et passionnés et développer leur visibilité professionnelle.

Ce lieu tient aujourd’hui un rôle incontestable et nécessaire dans l’écosystème francilien du spectacle vivant. Les difficultés auxquelles il est confronté, pris en étau entre la menace d’une expulsion et celle d’une liquidation judiciaire, nous font craindre pour sa survie même.

Nous connaissons l’engagement qui est le vôtre pour accompagner Confluences au titre de son fonctionnement et d’une aide à l’émergence ; soutien particulièrement nécessaire dans un moment où les lieux artistiques et culturels indépendants sont grandement fragilisés.

A cet égard il nous semble indispensable que Confluences puisse trouver une solution de relogement pérenne pour éviter son expulsion et puisse se projeter en sérénité dans ses futures actions en ayant les assurances sur son niveau de subventionnement.

Nous nous adressons donc à vous pour que soit trouvée en concertation avec vos services et l’équipe de Confluences une solution aux difficultés qui menacent ce lieu d’engagement artistique indispensable. Pour retrouver un équilibre financier et un avenir viable, Confluences doit pouvoir être relogé dans des locaux municipaux conserver les soutiens que lui accordent la Ville de Paris.
Conscient que vous serez sensible à cette requête, je vous prie de croire, Monsieur le Premier Adjoint, à l’expression de mes salutations les meilleures.


Vincent Eches
Délégué régional Ile-de-France.

Lettre de soutien de Didier Abadie / Directeur de l'Ecole Régionale d'Acteurs de Cannes/Marseille


Madame le Maire, Monsieur l’Adjoint en charge de la culture,




C’est avec beaucoup d’inquiétude que j’ai appris la situation compliquée de Confluences.

Ce lieu d’Emergence et de repérage m’a permis, ainsi qu’à de nombreux professionnels, de découvrir beaucoup de jeunes artistes avec qui nous avons choisi de travailler.

C’est un lieu tout à fait original qui défend la création dans ce quelle a de plus fragile, de plus riche dans sa pertinence et son impertinence (pardon pour ce jeu de mots un peu facile mais terriblement juste).

Peril jeune, les fêtes, la convivialité si particulière de ce lieu, font qu’il devient naturel de rencontrer des artistes et d’échanger avec eux.

La place de Confluence, dans le quartier mais aussi dans votre ville est devenue un territoire d’échanges, de découvertes, d’inventions, de paroles transmises que peu de villes ont la chance de posséder.

Ce n’est pas à vous que j’apprendrais la valeur de ces lieux d’émergence, j’avais eu l’occasion de découvrir en 2003, au moment des débats qui suivaient l’annulation du festival, votre attachement si particulier à la Culture et à tout ce qu’elle porte comme humanité.

Il est très facile pour un élu d’entrer dans le monde de la culture, y rester demande un engagement sans faille c'est ce qui fait la valeur de votre parcours.

Aujourd’hui je sais qu’il faut que ce lieu continue son action et je vous demande d’examiner toutes les solutions possibles pour que cela redevienne possible, nous avons trop vu des lieux fermer sur l’ensemble de notre territoire, il est de mon devoir de réagir sur ce qui ressemble à un abandon de la valeur du service public et de l'accession à la culture. 



Je vous prie d’agréer, Madame le Maire, Monsieur l’Adjoint en charge de la Culture en l’assurance de mes respectueuses salutations.





Didier Abadie
Directeur de l'Ecole Régionale d'Acteurs de Cannes/Marseille

Texte de soutien de Yann Verburgh

CE TEXTE
Yann Verburgh
N° de dépôt SACD – 000179869

Tu es contre la guerre ou pour la paix ?

CE TEXTE EST :
anti-cernes # antioxydant # anticyclonique # antiacarien # antispasmodique # antiallergique # antibactérien # antiacide # anti-âge # antialcoolique # antibiotique # antibrouillage # antibruit # anticancéreux # anticoagulant # anticolonialiste # anticoncurrentiel # anticonformiste # anticonjoncturel # anti-corrosif # anticorps # antidépresseur # antidopage # antidouleur # antidrogue # antifasciste # antifongique # antigel # antigravitationnel # anti-hémorroïdal # antihygiénique #
anti-inflammatoire # antimigraineux # antimilitariste # ANTI-PREMIER-DE-LA-CLASSE # antimite # antimycosique # antinomique # antiparasitaire # antipathique # antipode # antipollution # anti-ulcéreux # antipoison # anti-poux # antirabique # antiraciste # antireflet # antiseptique # antisocial # antistatique # antistress # anti-tabac # antiterroriste # antitétanique # antithermique # antithétique # antitoxine # antitussif # antiviral

ANTI :
qui est opposé
qui est contraire au mot préfixé ou à sa racine dans le cas des adjectifs
qui est hostile au mot préfixé ou à sa racine dans le cas des adjectifs
qui neutralise le mot préfixé ou sa racine dans le cas des adjectifs

CE TEXTE NE DOIT :
ni neutraliser
ni opposer
ni contrarier
ni être hostile à

CE TEXTE NE DOIT :
pas être contre

CE TEXTE EST :
anti-anti

CE TEXTE EST DONC :
pour

CE TEXTE EST DONC :
pro

PRO :
personne favorable à un projet / une idée
le préfixe [pro-] peut signifier en faveur d'une cause
note
le radical des mots construits avec ce préfixe en était souvent séparé par un trait d'union
exemple
pro-.............
pro-.............
pro-.............
depuis les rectifications de 1990 - la soudure est fréquente
elle reste interdite devant -i ou devant -u
pro-intellectuel
devant les mots composés ou les locutions
pro-mariage pour tous
devant les sigles
pro-HLM
et devant les noms propres
pro-Einstein

antonymes – anti – rétro

PRO # ANTI # RÉTRO # RÉTRO # ANTI # PRO # ANTI # RÉTRO # PRO # PRO #ANTI # ANTI # PRO # ANTI # PRO # ANTI # PRO # PRO # ANTI # PRO # ANTI # RÉTRO # PRO # ANTI # PRO

choisis ton camp

CE TEXTE AVAIT POURTANT DIT :
qu'il ne devait pas opposer mais ce texte ne peut pas s'en empêcher

CE TEXTE TE PROPOSE :
un jeu pour choisir

CE TEXTE EST :
ludique

CE TEXTE TE PROPOSE :
de fermer les yeux une dizaine de secondes

CE TEXTE TE DIT :
que tu peux fermer les yeux sans inquiétude

CE TEXTE T'ASSURE :
que pendant que tu auras les yeux fermés
ton voisin n'en profitera pas
pour te mettre un doigt dans le cul
ou pire encore
relever le numéro de ta carte bancaire
vider ton compte en banque
pirater ton e-mail
et supprimer ton compte facebook
(même si ce seraient peut-être les choses les plus excitantes et utiles qui puissent t'arriver)
CE TEXTE TE DIT :
que tu peux fermer les yeux sans inquiétude
que tu peux lâcher prise 30 secondes

CE TEXTE TE DIT AUSSI :
que si tu ne veux pas fermer les yeux
tu n'es pas obligé de le faire

CE TEXTE DIT :
ferme les yeux (ou pas) et pense anti
pense à quelque chose qui te rend hostile
quelque chose que tu veux neutraliser
sois contre
sois anti
allez
vas-y
fais pas semblant
sois ANTI
et observe ton corps
ce que tu ressens
comment tu te sens

CE TEXTE TE REMERCIE :
de t'être prêté au jeu

CE TEXTE TE DEMANDE :
de te souvenir de ce que tu as ressenti
de ce que tu as éprouvé dans ton corps
de ce que tu as fait sentir à ton corps
de ce que tu viens de lui donner

CE TEXTE TE PROPOSE :
de passer à la deuxième étape

CE TEXTE TE DIT :
ferme les yeux (ou pas)
et pense pro
sois pro
sois favorable
sois en faveur de quelque chose que tu aimes
sois pro
pour de vrai
fais pas semblant
sois PRO
et observe ton corps
ce que tu ressens
comment tu te sens

CE TEXTE TE REMERCIE :
de t'être prêté au jeu

CE TEXTE NE TE DEMANDERA PLUS :
si tu es ANTI ou PRO
mais juste comment tu veux te sentir

CE TEXTE NE TE DEMANDERA PAS :
de choisir un camp
mais juste comment tu veux te sentir

CE TEXTE NE TE DIRA PAS :
ce qui est bien ou mal
mais juste comment tu veux te sentir

ALORS ?

COMMENT TU VEUX TE SENTIR ?

BIEN ?

Peut-être que tu as besoin :
de drames # d’épreuves # de critiquer # de malheurs # de mal # de dire du mal # de ton voisin # de ton copain # de ta femme # de ton mari # de ta mère # de ton père # de tes ancêtres # de la planète # du système # des systèmes # du capitalisme # du communisme # d'internet # de facebook # de tes enfants

Peut-être, tu as juste besoin d'être en colère contre :
la pédophilie # le capitalisme # le communisme # le colonialisme # facebook # ton voisin # ta femme # tes enfants # ta mère # ton père # la société de consommation # l'éducation # les hommes politiques # les femmes politiques # la guerre # la famine # la peine de mort

Peut-être, tu as la nausée et tu veux juste te vomir :
toi-même # tes peines # tes douleurs # tes névroses # tes colères # tes peurs # tes drames # tes échecs # ta mère # ton père # ton mari # tes enfants # ton manque d'enfant # ton manque d'amour #
ton impuissance # ton infertilité

Peut-être, tu as besoin de t'indigner contre :
l'aluminium # le nucléaire # le réchauffement planétaire # le sable qu'on vole au fond des mers # la pêche intensive # la surpopulation # la mondialisation # l'émigration # l'immigration # l'épuisement des ressources fossiles # la mort des abeilles # la fin du monde qui n'arrive jamais

Peut-être, tu as besoin de te révolter contre :
le lobbying # le monopole économique # les technologies modernes # la montée du nationalisme # l'illettrisme # ton père # ta mère # et le reste de ta famille

Peut-être que tu ne peux pas :
t'endormir sans une certaine dose d'alcool dans le sang

Peut-être que le matin sans ton cocktail caféine-nicotine tu restes :
constipé pour le reste de la journée

Alors :
tu es encore plus en colère
tu as encore plus peur
tu as encore plus la nausée de toi-même et de tout ce qui t'entoure

Et tu as besoin de :
drames # de mal # de malheurs # de dire du mal # de tes collègues # de ton patron # du système # des systèmes # du temps qui passe # d'hier # d'aujourd'hui # de demain # du temps qu'il fait # du temps qui change # du temps perdu

Et tu restes là :
le ventre plein de merde
à te vomir toi-même # à donner # à acheter #à vendre # à demander # à redemander # à racheter # à revendre # à solder # à créer # à fabriquer # à voir # et à vouloir voir et revoir # du drame # des malheurs # des peurs # des névroses # des catastrophes # des maladies que tu crées # des pathologies que tu adoptes # des peurs # des systèmes que tu pourras critiquer # des multinationales que tu enrichiras pour leur faire des procès # des meurtres # des accidents # des morts

COMMENT TU VEUX TE SENTIR ?

CE TEXTE POSE DES QUESTIONS
CE TEXTE SE POSE DES QUESTIONS
CE TEXTE TE POSE DES QUESTIONS
CE TEXTE AIMERAIT SE SENTIR BIEN LUI AUSSI

MAIS CE TEXTE EST :

UN TEXTE DRAMATIQUE

CE TEXTE A-T-IL LE DROIT DE SE SENTIR BIEN ?

QUAND TOI TU AS BESOIN :
d'être en colère # contre toi-même # de te vomir toi-même # de t'indigner contre toi-même # de te révolter contre toi-même

CAR TU ES CELUI QUI :
donne # achète # vend # demande # redemande # rachète # vole # pirate # revend # solde # crée # propage # fabrique # voit # veut voir et revoir

du drame

CAR TU ES :
ton voisin # ton copain # ta femme # ton mari # ta mère # ton père # tes ancêtres # la planète # le système # les systèmes # le capitalisme # le communisme # le colonialisme # internet # facebook # tes enfants # la pédophilie # le capitalisme # le communisme # le colonialisme # facebook # ton voisin # ta femme # tes enfants # ta mère # ton père # la société de consommation # l'éducation # les hommes politiques # les femmes politiques # la guerre # la famine # la peine de mort # toimême
# tes peines # tes douleurs # tes névroses # tes colères # tes peurs # tes drames # tes échecs # ta mère # ton père # ton mari # tes enfants # ton manque d'enfant # ton manque d'amour # ton impuissance # ton infertilité # l'aluminium # le nucléaire # le réchauffement planétaire # la sable qu'on vole au fond des mers # la pêche intensive # la surpopulation # la mondialisation # l'émigration # l’immigration # l'épuisement des ressources fossiles # la mort des abeilles # la fin du monde qui n'arrive jamais #le lobbying # le monopole économique # les technologies modernes # la
montée du nationalisme # l'illettrisme # ton père # ta mère # et le reste de ta famille # le drame # le mal # les malheurs # tes collègues # ton patron #le système # les systèmes # le temps qui passe # hier # aujourd'hui # demain # le temps qu'il fait # le temps qui change # le temps perdu # tes peurs # tes névroses # tes catastrophes # les maladies que tu crées # les pathologies que tu adoptes # tes peurs # les systèmes # les multinationales # les meurtres # les accidents # les morts

CE TEXTE A-T-IL LE DROIT DE SE SENTIR BIEN ?

CE TEXTE EST :

UN TEXTE DRAMATIQUE

DRAMATIQUE # DRAMATIQUE # DRAMATIQUE # DRAMATIQUE # DRAMATIQUE

DRAMATIQUE :
adjectif
relatif au théâtre
destiné à être joué au théâtre
art dramatique
qui comporte un grave danger
alarmant
les réfugiés sont dans une situation dramatique
qui émeut vivement
des enfants dorment dans la rue et tu passes à côté d'eux comme s'ils n'existaient pas
c'est dramatique

DRAMATIQUEMENT :
adverbe
de façon dramatique

DRAMATISANT – DRAMATISANTE :
adjectif
qui dramatise

DRAMATISATION :
nom féminin
action de dramatiser

DRAMATISER :
verbe
présenter de manière dramatique
théâtrale
dramatiser son enfance
donner un tour exagérément grave
elle a tendance à tout dramatiser

DRAMATURGE :
nom
auteur de pièce de théâtre
conseiller littéraire et artistique attaché à un théâtre
à un metteur en scène
ou chargé de la dramaturgie d'un spectacle

DRAMATURGIE :
nom féminin
art de la composition théâtrale
traité de composition théâtrale
élaborations des principales orientations littéraires et artistiques de la mise en scène d'un texte
dramatique

DRAME :
nom masculin
événement violent ou grave
des enfants dorment dans la rue et tu passes à côté d'eux comme s'ils n'existaient pas
tragédie
des enfants dorment dans la rue et tu passes à côté d'eux comme s'ils n'existaient pas
pièce représentant une action sérieuse ou pathétique
mais n'excluant pas les éléments comiques ou réalistes
faire (tout) un drame de quelque chose
des enfants dorment dans la rue et tu passes à côté d'eux comme s'ils n'existaient pas
attribuer à un événement une gravité excessive
des enfants dorment dans la rue et tu passes à côté d'eux comme s'ils n'existaient pas
tourner au drame
des enfants dorment dans la rue et tu passes à côté d'eux comme s'ils n'existaient pas
prendre soudain une tournure grave
des enfants dorment dans la rue et tu passes à côté d'eux comme s'ils n'existaient pas

CE TEXTE EST UN TEXTE :

DRAMATIQUE

adjectif # théâtre # joué # art # grave danger # alarmant # spectacle # théâtral # exagérément grave # violent # tragédie # sérieuse ou pathétique # comique ou réaliste # gravité excessive

CE TEXTE A-T-IL LE DROIT DE SE SENTIR BIEN ?
CE TEXTE A-T-IL LE DROIT DE TE FAIRE TE SENTIR BIEN ?

CE TEXTE EST FAIT :
de mots
simplement de mots
des mots qui ensemble forment des phrases
des mots qui expriment des pensées
des mots qui engendrent des sentiments
des mots qui font naître des émotions

CE TEXTE CROIT :
au pouvoir des mots

on ne peut pas lui en vouloir

CE TEXTE N'A POUR EXISTER QUE SES MOTS
CE TEXTE EST CRÉÉ PAR SES MOTS

CE TEXTE CROIT :
que les mots forment des phrases
les phrases expriment des pensées
les pensées engendrent des sentiments
les sentiments font naître des émotions

MOTS = PHRASES = PENSÉES = SENTIMENTS = ÉMOTIONS

CE TEXTE CROIT :
que chaque mot détient un certain pouvoir
une magie qui lui est propre

on ne peut pas lui en vouloir

CE TEXTE N'EST :
que mots

CE TEXTE CROIT :
que les pouvoirs associés des mots
qui forment des phrases
qui expriment des idées
qui engendrent des sentiments
qui font naître des émotions
sont à la base de toute création

MOTS = PHRASES = PENSÉES = SENTIMENTS = ÉMOTIONS = CRÉATIONS

« Au commencement il y avait le Verbe Toutes choses ont été faites par lui et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui »
prologue de l'évangile selon Saint Jean

CE TEXTE EST :
athée

MAIS CE TEXTE CROIT À LA MAGIE DU VERBE

VERBE :
expression de la pensée par les mots

on ne peut pas lui en vouloir

sans les mots

CE TEXTE N'EXISTERAIT PAS

CE TEXTE CROIT :
que tout est créé par le verbe
par l'expression de la pensée par les mots

CE TEXTE SE SENT RESPONSABLE
DES MOTS QUI LE CONSTITUENT

CE TEXTE A PEUR
DES MOTS QUI LE CONSTITUENT

CE TEXTE SE SENT RESPONSABLE
DE CE QU'IL PEUT CRÉER

CE TEXTE A PEUR
DE CE QU'IL PEUT CRÉER

EN TOI

Texte de soutien d'Aurore Evain et Cyrielle Caron

"Tu n’as pas idée du genre de salauds que sont ces gens. Ils me donnent envie de vomir. Je ne peux plus supporter ces maudits « intellectuels » de mes deux. C’est vraiment au-dessus de mes forces. Je préférerais m’asseoir par terre pour vendre des tortillas au marché de Toluca plutôt que de devoir m’associer à ces putains d’« artistes » parisiens. Ils passent des heures à réchauffer leurs précieuses fesses aux tables des « cafés », parlent sans discontinuité de la « culture », de l’ « art », de la  « révolution » et ainsi de suite, en se prenant pour les dieux du monde, en rêvant de choses plus absurdes les unes que les autres et en infectant l’atmosphère avec des théories et encore des théories qui ne deviennent jamais réalité.

Le lendemain matin, ils n’ont rien à manger à la maison vu que pas un seul d’entre eux ne travaille. Ils vivent comme des parasites, aux crochets d’un tas de vieilles peaux pleines aux as qui admirent le « génie » de ces « artistes ». De la merde, rien que de la merde, voilà ce qu’ils sont. Je ne vous ai jamais vu, ni Diego ni toi, gaspiller votre temps en commérages idiots et en discussions « intellectuelles » ; voilà pourquoi vous êtes des hommes, des vrais, et pas des « artistes » à la noix. Bordel ! Ça valait le coup de venir, rien que pour voir pourquoi l’Europe est en train de pourrir sur pied et pourquoi ces gens — ces bons à rien sont la cause de tous les Hitler et les Mussolini. […] Il y a quelque chose de tellement faux et irréel chez eux que ça me rend dingue."


Frida Kahlo, 16 février 1939


Aujourd’hui, la création dépendante va draguer les vieilles peaux pleines aux as aux portes des Ministère, des DRAC, des bureaux des délégués à la culture avec un petit cul. La création dépendante préfère les Nuits blanches aux Nuits debout. Elle aime tapiner aux premières. Elle vit à l’entre-soi.

La p’tite création indépendante, elle reste debout, même pour mendier de quoi rester debout. Elle survit à l’entresol, où règne un joyeux bordel.

La création dépendante est monochromée. Tendance Blanche de souche. La création dépendante aime bien les bijoux de famille estampillés « Père & Fils ». C’est son patrimoine. Elle le vénère et lui rend de vibrants hommages. Tous les ans, elle distribue des Couilles en or à l’effigie de son dieu tutélaire, lors d’une grande cérémonie annuelle.

La p’tite création indépendante, elle organise le Marathon des autrices, fouille dans son histoire et fait émerger le matrimoine. Elle est bariolée. Elle invente des mots, comme intermatrimoine. Elle n’a ni dieu ni maître, ni déesse ni maîtresse. Elle est sans toit ni loi. Elle est Refuge. Dissidence. Elle est Parole errante. Elle est un Aquarium sans bocal. Un vivier de poissons ivres de poésies et de libertés, frétillant à contre-courant. Elle est Confluences.

Lettre de soutien de la Ktha Compagnie

8/7/16
La Rochelle


On ne pouvait pas être là, parmi vous, physiquement.

Alors on vous écrit ça, en imaginant que quelqu'un le lira, en espérant que ça ne soit pas trop chiant, pas trop redondant.

On va donc essayer d'être courts.


On a besoin de Confluences.

Nous, ktha compagnie, on y a fait beaucoup de choses.
Quand personne ne voulait de nous, ici, on a lu nos dossiers, on nous a rencontrés, on nous a fait confiance.
On a joué ici en 2001 notre première pièce.
Et puis en 2003 notre deuxième
Et puis en 2005 notre troisième
Et puis en 2007 notre quatrième
Et puis en 2009 notre cinquième pièce ne rentrait plus dans la salle, mais on l'a joué ici quand même, devant, sur le trottoir
En 2011, ça n'était plus une pièce de théâtre, c'était autre chose, mais encore, ici, on nous a écouté, on nous a fait confiance
Aujourd'hui encore, quand on a un truc nouveau, quand on a besoin de quelqu'un qui nous écoute et nous fasse confiance, on pense à ici.
Aujourd'hui encore, quand il nous manque le coup de pouce qui va nous permettre de faire, c'est ici qu'on vient voir.

Et on est très inquiets de la disparition possible de Confluences
Parce que qui, sur Paris, va faire ce boulot là?
Qui va aider les équipes qui démarrent? Pas une équipe triée sur le volet, une "élite" de l'émergence, mais LES équipes?
Comment on fait, maintenant, quand on est une jeune compagnie, pour montrer son travail intra-muros?
Comment on fait quand on est une compagnie un peu en dehors des clous?
Comment on fait quand on a un projet un peu à côté?

Tenez bon
Tenons bon
C'est important
Il n'y a personne pour prendre votre relai
On a besoin de vous


Ktha compagnie

Lettre de soutien à Confluences / Décoloniser les arts

Lettre de soutien à Confluences



Les lieux culturels de proximité ont un rôle important dans la vie sociale, culturelle et artistique d’un quartier. Ils peuvent être des lieux de confrontation des idées, d’ouverture et de découvertes. À ce titre, ils représentent, pour Décoloniser les arts, des espaces à préserver, à côté de plus grandes institutions. C’est
pourquoi Décoloniser les Arts s’inquiète de leur disparition progressive, dans la Ville de Paris et en Ile-de- France, où le fait de privilégier les grandes institutions fait le jeu d’une politique culturelle d’exclusion.
Nous avons eu connaissance des menaces qui pèsent sur Confluences. Ce lieu comme son projet nous semblent fidèles à plusieurs axes que nous défendons, en tant que collectif d'artistes et professionnels de la culture luttant pour une meilleure représentation de l'ensemble de la population française et des cultures
minorées dans les arts et la culture. 30% de la population française n'est pas blanche et notre pays a une longue histoire esclavagiste et coloniale, dont nous pensons qu'elle mérite d'être travaillée, partagée et digérée, notamment à travers les arts.
Décoloniser les Arts travaille donc à interpeller les milieux culturels sur la présence très minoritaire d'artistes et de personnes racisé.e.s sur les plateaux, dans les programmations, les filières artistiques, tout comme aux postes de direction et de décision. Nous interrogeons les récits dominants, et nous militons
pour que d'autres récits et voix émergent, afin de mettre en lumière les cultures minorées, et des pans entiers d'histoire de France trop souvent ignorés. Décoloniser les Arts lutte aussi contre l'exotisation, et l'assignation des artistes racisé.e.s à des « niches », ghettos ou domaines réservés Confluences se situe à la confluence du 11ème et du 20ème arrondissements, des quartiers de Paris riches en mélange de populations de toutes origines, en croisement des cultures et des communautés, riches en interculturalité. C’est un lieu artistique et culturel à l'image de ces quartiers, avec une approche ouverte, attentive, interculturelle, généreuse, solidaire : c'est un lieu de croisement, d'accueil, de rassemblement,
d'expérimentation et de réflexion, de vivre et de créer-ensemble.


Confluences se définit comme un « Lieu d'engagement artistique »
• engagement pour la création émergente et le soutien aux jeunes artistes et compagnies, (notamment à travers le festival Périls Jeunes!), un axe fort et nécessaire.
• engagement militant, social et politique : de l'accueil et de l'hébergement de réfugiés Syriens à la lutte pour l'égalité femmes-hommes ou au combat pour l'intermittence, jusqu'aux nombreux débats et conférences organisées.
• engagement dans la programmation et les artistes invité.e.s : féminisme, antiracisme et anticolonialisme, réflexion sur le travail et la précarité, sont des angles de programmation affichés, et nombreux sont les spectacles, les initiatives et les artistes accueilli.e.s qui creusent ces questions sociétales,
nécessaires et urgentes, dans leurs créations.

Ajoutons encore que le public qui fréquente Confluences est souvent mélangé, diversifié, interculturel et intergénérationnel. Qu'outre être un lieu de spectacles, Confluences est aussi un lieu de vie et de convivialité, simple et ouvert.
Un tel projet doit indéniablement être relogé dans de nouveaux locaux, géographiquement proches, et doté de moyens plus importants. Pour que l'émergence, la confluence, le militantisme et l'engagement artistiques soient soutenus comme des nécessités vitales aujourd'hui.



Décoloniser les Arts

Et aussi

Juillet et Août : Les salles de répétitions de Confluences

Juillet et Août : Les salles de répétitions de Confluences



CONFLUENCES, lieu culturel convivial, propose la location de plusieurs des ses espaces aux compagnies, aux associations et aux entreprises. 
Le lieu dispose de différents espaces disponibles pour des représentations théâtrales, des répétitions, des projections, des évènements festifs, etc…

Tous les espaces présentés sont disponibles à la location en fonction des disponibilités et des projets proposés :
LA SALLE DE SPECTACLE / LES SALLES DE RÉPÉTITIONS  




Chaque projet de location est unique, nous sommes donc à votre disposition pour répondre à vos questions et envisager les meilleures conditions d’accueil.

N’hésitez pas à nous contacter pour venir visiter le lieu et ses différents espaces de locations.
Reportez vous à la rubrique LOCATION de ce site, pour plus d'informations sur nos espaces. 

Confluences

Le projet

Le projet



Créé en 1975, Confluences c’est 10 000 spectateurs accueillis chaque année, grâce à une politique tarifaire adaptée / une association reconnue d'intérêt général qui embauche 6 salariés (5 CDI) / un espace convivial de 700m2 comprenant : • une salle de spectacle (70 à 100 places) • deux salles de répétition (90 et 50 m2) • une galerie d'exposition • un espace restauration/bar





Un lieu engagé dans le monde actuel, une identité forte.

> Soutenir des projets contemporains et engagés

> Ponctuer la saison de thématiques politiques et sociétales

> Appartenir aux artistEs et aussi aux spectateurs de notre environnement


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Confluences est un espace de réflexion, de création, de diffusion et d’échange qui accueille du spectacle vivant, des concerts, des expositions, des performances et des films documentaires.

Nous partageons avec le public des valeurs d’engagement et de réflexion autour de sujets politiques et d’actualité, développés à travers des grandes thématiques, en faisant le pari de la qualité artistique.

Pépinière de projets, incubateur de nouvelles formes, Confluences s’enrichit des propositions d’artistEs partenaires et de structures culturelles associées.


© Groupe Krivitch / "Brûle"

L'équipe

Fabrice Chambon
Président de Confluences

Ariel Cypel
Directeur de Confluences
ariel@confluences.net
01 40 24 16 34
Judith Depaule
Direction artistique
judith@confluences.net
Lou Linossier
Chargée de communication et coordinatrice des activités
lou@confluences.net
01 40 24 16 46
Vincent Tronel
Regisseur
regie@confluences.net
06 22 43 00 18 / 07 51 46 16 08
Valérie Clay
Assistante de direction
secretariat@confluences.net
01 40 24 16 34
Sid Ali Zine
Technicien
sidali@confluences.net
Camille Philardeau
Jeune apprenti - présente le mardi, mercredi et jeudi
camille@confluences.net
01 40 24 16 46

Adhérer / Abonnement

Soutenir Confluences

Soutenir Confluences
En vous engageant à nos côtés :

> vous défendez une vision du rôle de la culture dans la société
> vous contribuez à la survie d'un lieu de permanence artistique
> vous participez à créer du lien et de la cohésion sociale
> vous soutenez la création artistique et l'émergence de nouveau talents
> vous permettez la reconduction de nos festivals
> vous favorisez le rayonnement du quartier et du 20ème, le plus pauvre des arrondissements parisiens en infrastructure culturelle.

Créé en 1975, Confluences c’est 10 000 spectateurs accueillis chaque année, grâce à une politique tarifaire adaptée / une association reconnue d'intérêt général qui embauche 6 salariés (5 CDI) / un espace convivial de 700m2 comprenant : • une salle de spectacle (70 à 100 places) • deux salles de répétition (90 et 50 m2) • une galerie d'exposition • un espace restauration/bar

En vertu de la loi du 1er août 2003, les dons versés à Confluences donnent droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 66% du montant du don dans la limite de 20% du revenu net imposable. Si ce plafond est dépassé, l’excédent est rapportable sur les cinq années suivant le versement.



Votre contact privilégié au sein de Confluences :
Lou Linossier, coordinatrice de Confluences
01 40 24 16 46 / lou@confluences.net
CONFLUENCES
190, boulevard de Charonne - 75020 Paris - M° Alexandre Dumas
www.confluences.net




Les différentes possibilités de soutien et leurs avantages :

Adhésion particulier : 25 €
Avantage : Tarif réduit sur tous les spectacles - 1 invitation sur un spectacle au choix - Participation à la vie de l'association.

Abonnement : 30 euros
Avantage : 3 spectacles à choisir librement dans la programmation

Don des particuliers : à partir de 50 euros
Contrepartie : 66% de réduction ficale, invitation à des événements privés (rencontre des artistes) - invitations au spectacle de votre choix dans l'année.

Dons des entreprises : à partir de 500 euros
Contrepartie : 60% de réduction fiscale - 25% de contrepartie en nature : mise à disposition de places pour les salariés de l'entreprise, mise à disposition de locaux de Confluences.

© Cie Bouche à Bouche

Devenez mécène

Rejoignez le cercle des mécènes de Confluences

Vous souhaitez vous investir activement pour assurer la pérénité de l'action de Confluences, découvrir la vie du lieu, être au plus près de la création artistique et des artistes, partager avec d'autres spectateurs une passion commune.

Rejoignez le cercle des mécènes de Confluences "Confluences fait le pari d'associer la qualité artistique avec l'engagement politique"
Ariel Cypel, directeur de Confluences

Depuis quelques années, le secteur culturel doit faire face à une stagnation voire à une baisse des subventions publiques. Confluences n'est pas épargné. En cette période de crise qui se prolonge, pour continuer à produire des manifestations artistiques et culturelles de qualité et réaliser nos missions de création, de diffusion et de transmission, nous sommes désormais dans l'obligation de diversifier nos ressources de financement. Le développement des financements privés tels que les dons des particuliers ou des entreprises est donc plus que jamais nécessaire.

Nous vous proposons de rejoindre l'un de nos trois cercles des mécènes de Confluences : en tant Parrain, camarade indigné, Bienfaiteur, camarade des classes moyennes ou Ambassadeur, camarade concerné par le bouclié fiscal.
(détail des tarifs d'adhésion et des avantages liés ci-dessous).


En vertu de la loi du 1er août 2003 en faveur du mécénat, les dons versés à Confluences donnent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66% du montant du don dans la limite de 20% du revenu net imposable.
Si ce plafond est dépassé, l'excédent est reportable sur les cinq années suivant le versement.

Tout au long de leur adhésion (un an à compter de la réception du bulletin d'adhésion), les donateurs bénéficient de nombreux avantages et peuvent en faire bénéficier une personne de leur choix.

Votre contact privilégié au sein de Confluences :
Lou LINOSSIERlou@confluences.net

Les partenaires

La Compagnie Mabel Octobre

La Compagnie Mabel Octobre
Suite à la nomination de Carole Thibaut à la direction du CDN de Montluçon, Judith Depaule intègre l’équipe de Confluences en tant que nouvelle directrice artistique.

Après des années d’étroite collaboration, Judith Depaule s’unit à ce lieu d’engagement culturel dans ses combats artistiques et politiques.

Les créations de Mabel Octobre interrogent des zones de non-existence. Elles mettent en œuvre un travail de mémoire et de réhabilitation (enquêtes historiques, recherches documentaires), mélangent différentes disciplines et accordent une place privilégiée au développement numérique, à l’innovation technologique et à l’écriture contemporaine

Partenaires institutionnels

Partenaires institutionnels Remerciements à tous nos partenaires institutionnels sans qui nous ne pourrions mener à bien notre création et diffusion de spectacles.

La Ville de Paris et la région Ile-de-France, premiers partenaires de Confluences.

HF Ile-de-France

Egalité femme-homme dans l'art et la culture

HF Ile-de-France Confluences, lieu engagé pour l’égalité femmes-hommes, fait parti des 29 théâtres franciliens qui s'engagent contre les discriminations artistiques et culturelles en participant à la saison égalité avec HF.
http://www.hf-idf.org/


Une programmation équilibrée femmes hommes

Si le plateau de Confluences se veut être un lieu d’art et d’engagement, le fonctionnement même de la structure se conçoit comme tel. Par la mise en place d’une politique paritaire intrinsèquement liée au fonctionnement de notre association, Confluences s’engage à être le premier lieu entièrement paritaire de l’agglomération parisienne.


Le réseau Actes if

Le réseau Actes if Confluences fait partie du réseau « Actes if », un réseau solidaire de lieux "intermédiaires". Association de loi 1901, elle a été créée en 1997 à l'initiative de 6 salles de concerts en Ile-de-France qui se sont regroupées en raison de convergences à la fois structurelles, économiques et artistiques. Les membres fondateurs du réseau l'ont doté d'une charte professionnelle, artistique et sociale, basée sur leurs propres principes de fonctionnement. Les problématiques communes des 30 lieux franciliens adhérents permettent de développer des actions collectives au niveau du réseau.

Ce dernier contribue ainsi à faciliter le fonctionnement quotidien de ces lieux culturels en se positionnant comme une force de négociation et un outil de valorisation artistique et économique.

http://www.actesif.com/accueil

Ecole Aberratio : école de théâtre et de cinéma

Ecole Aberratio : école de théâtre et de cinéma Ecole Aberratio - Ecole de théâtre et de cinéma - Formation, stages, coaching


L'ENTRAINEMENT DE L'ACTEUR : une école de Théâtre et de Cinéma située dans le 20ème arrdt.
Accompagnement et suivi personnalisés (groupe de 16 pers.)
Coaching individuel, préparation aux concours...Méthode active.
Pour débutants et expérimentés !
Des formateurs, tous acteurs, actrices, metteurs en scènes, réalisateurs engagés dans la profession.Pédagogues expérimentés issus de différentes grandes écoles et organismes de formation…

Une École au sein d’une Cie créatrice de spectacles reconnus par la presse et le public. 




Aberratio
École de théâtre et cinéma
29 rue des Orteaux
75020 Paris
Tél : 06 79 87 37 19
Courriel : contact@aberratio.fr

Le CRTH et ses souffleurs d'images

Le CRTH et ses souffleurs d'images Confluences en partenariat avec le CRTH permet aux spectateurs déficients visuels d’accéder à nos offres culturelles grâce aux Souffleurs d’Images. Le concept : des étudiants en art accompagnent gratuitement les spectateurs pour leur souffler à l’oreille (et uniquement sur demande) ce qui leur est invisible.

Plus de renseignement sur www.crth.org ou au 01 42 74 17 87 »

Partenaire : Les déchargeurs

Partenaire : Les déchargeurs Révéler ce qu’il y a de plus inventif et décapant dans l’écriture contemporaine, saisir les vibrations esthétiques qui agitent le monde pour les transformer en spectacle, telle est l'ambition des Déchargeurs, théâtre niché en plein cœur de Paris qui fait foisonner les gens et les genres, permet la fulgurances des talents et leurs penchants pour l'art vivant.

Adresse : 3 Rue des Déchargeurs, 75001 PARIS 01
Téléphone : 01 42 36 00 50

Cultures du coeur Paris

Cultures du coeur Paris L’association nationale Cultures du Cœur, créée en 1998, a pour vocation de faciliter l’accès à la culture pour toutes les personnes qui en sont exclues, que ce soit pour des raisons économiques ou sociales. La culture est considérée comme un outil d'insertion sociale et professionnelle permettant à des personnes en difficulté, de se mettre dans une dynamique positive en leur redonnant autonomie et confiance.

Mapado : Idée de Sortie et de Weekend en France

Mapado : Idée de Sortie et de Weekend en France Mapado regroupe l'ensemble des activités en France telles que les concerts, spectacles, expositions. Trouvez enfin des idées de sorties intéressantes !

La presse

Articles et dossiers de presse des évènements

Retrouvez les derniers articles présentant les activités de Confluences 

L'onglet des "Archives" se trouve en bas du site de Confluences.

Infos pratiques

ACCES ET RENSEIGNEMENTS

ACCES ET RENSEIGNEMENTS














En fond de cour
190 boulevard de Charonne 75020 PARIS
Ligne 2 Métro Philippe Auguste ou Alexandre Dumas.
Informations et réservations: 01 40 24 16 46 / mail: resa@confluences.net 

TARIF SPECTACLE
Plein tarif: 15€ 
Tarif réduit (intermittent / chômeurs / - de 30 ans): 10€
Scolaires : 5€ 

Les places sont à régler sur place. Paiement par chèque ou espèces.


> L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, du site ou de l'un des éléments qui le composent est expressément interdite, de même que leur altération.
> La création de liens hypertextes vers le site web confluences.net ne peut être faite qu'avec l'autorisation préalable de Confluences. Celui-ci décline toute responsabilité concernant le contenu de sites liés au site web confluences.net.
> Confluences décline toute responsabilité :
Pour tous dommages résultant d'une intrusion d'un tiers ayant entraîné une modification des informations.
Et plus généralement pour tous dommages, directs ou indirects, quelles qu'en soient les causes, origines, natures ou conséquences.


Pour les spectateurs déficients visuels, un Souffleur d’Images peut vous accompagner gratuitement sur l’ensemble de la programmation dans le cadre du partenariat entre Confluences et le Centre Ressources Théâtre Handicap (CRTH).
Plus d’information sur ce concept au 01.42.74.17.87.
http://www.crth.org

COMMENT RESERVER MA PLACE ?

EN LIGNE SUR CE SITE
Directement sur ce site, en vous rendant dans la rubrique du spectacle de votre choix. Juste en dessous du descriptif du spectacle, vous trouverez un calendrier, où vous pourrez simplement cliquer sur la date de votre choix ! Un mail de confirmation vous sera envoyé une fois la réservation passée.
Le paiement se fera sur place, le jour de la représentation.

PAR TÉLÉPHONE
Vous pouvez réserver vos places du lundi au vendredi, de 10h à 18h, en nous appelant au 01 40 24 16 46. En cas d'absence, nous laisser sur le répondeur votre demande. Si nous ne vous rappelons pas c'est que la réservation a bien été prise en compte.

PAR MAIL
à resa@confluences.net

BAR ET RESTAURATION SUR PLACE

Confluences dispose d'un bar, chaleureux et convivial, ouvert une heure avant chaque événement et à l'issue de chaque évènement.

Vous pouvez également, certains soirs, profiter d'une petite restauration sur place, avant ou après la représentation.

RESEAUX SOCIAUX

Restez connecté

Suivez-nous et réagissez en direct aux événements
sur Twitter : @Confluences20
Likez la page Facebook de Confluences :
Confluences a désormais son groupe Facebook! Vous y retrouverez toute l'actualité de Confluences, les informations pratiques, l'ensemble de la programmation, mais aussi des liens concernant les artistes que nous diffusons. Profitez en pour nous faire part de vos réactions ou commentaires sur notre mur!
https://www.facebook.com/pages/CONFLUENCES/115852535182187 

Actions artistiques

Conditions d'accueil et de diffusion des artistes

Conditions d'accueil et de diffusion des artistes

Notre vocation est d'offrir un accompagnement, d'aider au démarrage et à l'aboutissement de projets. Nous soutenons de nombreux artistes, qui bénéficient  de temps de recherche longs, leur permettant de développer des créations singulières et engagées.

 Ainsi, nous offrons un espace de création pour des compagnies de théâtre, des artistes visuels, des danseurs/ses.
Nous accueillons régulièrement des compagnies qui viennent chercher chez nous un soutien souvent difficile à trouver. Nous « suivons » ainsi certains d’entre elles et leur permettons de réaliser leurs travaux dans un certain confort, dans nos locaux.

© Madrootz (festival Péril Jeune! 2014)

Les ateliers de Confluences

L'action culturelle de Confluences

L'action culturelle de Confluences

Confluences a accueilli en saison 2014-2015 cinq ateliers annuels et de nombreux cours ponctuels. La mise en place d’ateliers en pratique amateur ou semi-professionnelle fait partie intégrante de notre projet d’accompagnement des publics du 20eme arrondissement. Impliqué sur son territoire, Confluences propose ses ateliers dans une volonté de cohésion sociale, afin de faire participer toutes les populations.

Nous appliquons des tarifs bas, car nous pensons que c’est le moyen le plus juste et concret de favoriser la circulation des pratiques artistiques pour toutes et tous.
Tous ces ateliers aboutissent à des réalisations scéniques, partie intégrante de la programmation et du projet artistique de Confluences. La création d’un objet de théâtre dans des conditions professionnelles et sa rencontre avec le public s’avère toujours un grand événement, notamment de reconnaissance collective.

© Cie la Mangrove (résidence 2014)

Les résidences

Les artistEs accueillis à Confluences

Les artistEs accueillis à Confluences

Nous organisons les résidences d’artistes sur un temps long de répétitions, une aide à la production, en apport direct, logistique et un soutien à la recherche de financement.


Nous souhaitons également que le contenu de ces résidences reste en connexion avec le public. Le processus de création que nous engageons permet aux spectateurs de suivre le travail théâtral de près. Qu’il s’agisse de présentations de saisons à l’automne, de répétitions publiques, de lectures, de maquettes ou encore de représentations dans des structures partenaires, le public peut suivre nos projets de résidences de la genèse à l’aboutissement d’une œuvre. Cette relation impliquée auprès des publics permet d’éviter des rapports exclusivement consuméristes entre les artistes, les lieux et les publics afin d’évoluer vers un échange permanent et un soutien à la démarche de création.

Pour autant et il est important de le signaler, les artistes sont totalement libres dans leur processus de création. Il est urgent d’offrir aux nombreuses compagnies théâtrales parisiennes des espaces nouveaux de répétition. La grande salle de répétitions à l’étage de Confluences offre un cadre qui permet à de nombreuses compagnies de créer des spectacles dans de bonnes conditions.

© la compagnie Magma Performing Théâtre

Les cours

Les cours accueillis à Confluences

Nous avons accueillis plusieurs cours tout au long de ces années.
En vue de la situation de Confluences, nous ne pourrons malheureusement plus accueillir ces ateliers.
Veuillez directement contacter les professeurs concernées pour plus d'informations sur la rentrée 2016 (horaires, lieux, tarifs) :

Théâtre adulte | Cie Bob & Aglaé
Joël Coté et Isabelle Jeanbrau, contact@bobaglae.fr

Théâtre adulte | La route du rêve
Alice Benoit, laroutedureve@yahoo.fr

Théâtre enfant et adolescent | Cerf Volant
Inna Clemente, inna_clem@yahoo.fr

Tango | Claudia et Anita Tango
Claudia et Anita, anita.claudia.tango@gmail.com

Tango | Abrasens
Germain et Milena, abrasens@gmail.com

Tango | Incidance
Anne-Marie Paillard, am.paillard@laposte.net

Danse Classique | ARTLife
Cyrielle Caron, c.caron@univers-artlife.fr

Afro - Hip-hop | Orange bleue
Colline Aubry, colline_a@yahoo.fr

Danse, Yoga & Pilates | Corps Émotions
Catherine Rouvière, danseyogapilates@yahoo.fr

Yoga | Danse en Seine
contact@danseenseine.org

 

Les appels à projets ou à participation

- Peinture murale & street art -

ESPACE DE CRÉATION

ESPACE DE CRÉATION

Dans une volonté d'aider et d'accompagner des artistes (pochoiristes, peintres, graffeurs, dessinateurs…), Confluences met à leur disposition le mur de sa cour.

Vous pourrez laisser libre cours à votre imagination sur cette surface qui vous est confiée et sur laquelle votre œuvre sera exposée pendant un mois.

Après Sara Chelou, Michaël Barek, San, SERTY31, Collectif LF, Jules Hidrot, 36 15, Seth, RERO, AM, DÄG, DEY, Jadikan, Kashink, Seth et bien d'autres, pourquoi pas vous ?

Pour tous renseignements, contactez Lou LINOSSIER, chargée de communication et coordinatrice des activités : lou@confluences.net

Mur de Michael Barek Festival Pola Mur de Mouarf Mur de Rero Mur de Stoul Mur Larrosoir

Espaces à louer

Location des espaces de Confluences

Location des espaces de Confluences

CONFLUENCES, lieu culturel convivial,  propose la location de plusieurs des ses espaces aux compagnies, aux associations et aux entreprises. Le lieu dispose de différents espaces disponibles pour des représentations théâtrales, des répétitions, des projections, des expos-vente, des évènements festifs, etc…
Tous les espaces présentés sont disponibles à la location en fonction des disponibilités et des projets proposés :
LA SALLE DE SPECTACLE / LES SALLES DE RÉPÉTITIONS / LA GALERIE 

Chaque projet de location est unique, nous sommes donc à votre disposition pour répondre à vos questions et envisager les meilleures conditions d’accueil. N’hésitez pas à nous contacter pour venir visiter le lieu et ses différents espaces de locations.

La salle de spectacle / de projection

Informations sur la salle de spectacles

Informations sur la salle de spectacles

Équipée de gradins en velours, la salle de spectacle
possède une jauge de 76 à 110 places. Elle dispose
d'un plateau de plein pied (ouverture 6.50m,
profondeur 6m, hauteur de 5.80m) avec trois
entrées scéniques possibles. La salle est dotée
d'une régie avec tout l'équipement son et
lumière nécessaire au spectacle vivant,
ainsi que du matériel requis pour une projection.

devis sur mesure en fonction de l'occupation
et de l'objet de la location.

La location comprend une journée de montage
et le démontage, à l'issue de la dernière représentation.

Votre contact : lou@confluences.net

La salle de répétitions

Informations sur la salle de répétitions de 90 m2 : PINA

Informations sur la salle de répétitions de 90 m2 : PINA

Une grande salle à nue de 90 m² (6m x 13m), hauteur sous plafond : 3,50m avec parquet véritable.Trois puits de lumière permettent une luminosité naturelle très appréciée. Cet espace est idéal pour le travail de création et de répétition des compagnies qui souhaitent confort et autonomie.


Pour toutes demandes ou informations sur les disponibilités de la salle
LOU LINOSSIER (chargée de communication)
mail : lou@confluences.net

salle de répétitions

Informations sur la salle de répétitions de 50 m2 : COPI

Une salle d'environ 50m2 refaite à neuf avec tapis
de sol et deux puits de lumière.
Parfaite pour accueillir des petits groupes
de répétitions ou pour des réunions.
Il est également possible de faire une présentation
publique (jauge de 20 personnes) d'une lecture ou
d'une première étape de création.

Devis sur mesure en fonction de l'occupation
et de l'objet de la location.

Pour toutes demandes ou informations sur les disponibilités de la salle,
LOU LINOSSIER (chargée de communication)
mail : lou@confluences.net

La galerie d'exposition

Informations sur la galerie

Informations sur la galerie

La galerie est ouverte de 10h à 18h du lundi au vendredi ainsi que les jours et soirs de spectacle. Elle est située dans le hall, à côté du bar. Elle est de ce fait très visible et accessible au public.


Confluences soutient la création contemporaine en arts visuels (photographie, graphisme, collages, peinture…) et son dialogue avec des questions de société. Les expositions thématiques se répondent dans le temps. Elles sont l’occasion de rencontres, de débats, d’ateliers et de programmes spéciaux. La galerie de Confluences est aussi un espace tremplin pour les jeunes artistes contemporains (à chaque automne dans le cadre du Festival Péril Jeune !).



Chaque mois, une nouvelle exposition, gratuite et accessible à tous, révèle :
- des illustrateurs (par exemple en partenariat avec le Goethe Institut et Papier Gâchés, l’exposition «Spring» en 2013)
- des photographes (de Sandra Calligaro à Agnès Varraine Leca, en passant par Zabou Carrière, le collectif Tendance Floue ou encore le collectif 1instant…)
- des « pluriartistes » (comme Angela Magnatta, Michael Barek, Tarek Benaoum, l’Atlas, Vincent Perrottet, Pierre di Sciullo, Benjamin Juveneton…).

Sur une année nous accueillons 11 expositions et nous proposons des collaborations ponctuelles à de jeunes commissaires afin d’ouvrir le projet à différentes perspectives :
- Pola Festival
- le festival Brésil en Mouvement
- le festival Give Me a Wall
- l’association Art Azoi
- les Éditions h’Artpon …



Notre ligne éditoriale pour 2015 et 2016 est prioritairement tournée sur des projets singuliers engagés, novateurs et en cohérence avec notre programmation artistique.

Le spectacle vivant & les expositions – Quelques exemples …

En octobre 2014 : Le festival Péril Jeunes ! (7e édition) : Exposition de photographies « Diplopie » de Jules Hidrot
En mars 2014 : « 1914-2014, un siècle de résistance » : Exposition de photographies « Afghan Dream » de Sandra Calligaro
En février 2015 : « la Gauche, pardon ? » : Exposition d’affiches « Les Grandes Figures de la Gauche » d’Angela MAGNATTA




plan du hall

La boutique éphémère

Momento! films s'installe dans la boutique éphémère

Momento! films s'installe dans la boutique éphémère

Momento! films édite et distribue des films d'auteurs politiques.

Momento ! distribue des films documentaires politiques portant notamment sur les relations entre histoire et mémoire. Leur catalogue aborde des questions sociales et politiques, contemporaines ou d’histoire récente : le conflit israélo-arabe et la question palestinienne, le génocide des juifs ou des Rwandais Tutsis, le colonialisme français en Algérie…

Momento distribution sarl créée en 2006 par Pierre Menahem, Armelle Laborie et Eyal Sivan sous le label SCALPEL est une société indépendante de vente international des films de fiction ainsi que de distribution, diffusion et d’édition de DVD de films documentaires. momento! distribue le catalogue des films produits par momento production, créée en 1994 à l’initiative de Eyal Sivan [auteur réalisateur], Rony Brauman [essayiste, ancien président de Médecins sans Frontières] et Armelle Laborie [productrice].

http://www.momento-films.com

Juillet et Août : Les salles de répétitions de Confluences

Juillet et Août : Les salles de répétitions de Confluences





CONFLUENCES, lieu culturel convivial, propose la location de plusieurs des ses espaces aux compagnies, aux associations et aux entreprises. 
Le lieu dispos ...

Soutenir Confluences

Soutenir Confluences


En vous engageant à nos côtés :

> vous défendez une vision du rôle de la culture dans la société
> vous contribuez à la survie d'un lieu de permanence ...

Articles et dossiers de presse des évènements

Retrouvez les derniers articles présentant les activités de Confluences 

L'onglet des "Archives" se trouve en bas du site de Confluences.
...